Professeur documentaliste : Mme MLYNCZAK
Emploi du temps du CDI : ICI



Portail documentaire E-SIDOC : ICI
SCOLINFO est un service internet accessible par les parents, les élèves et les professeurs.
Il permet de consulter le cahier de texte, les absences, les sanctions, les notes et les moyennes, mais aussi d'échanger avec l'équipe pédagogique (direction, assistants d'éducation, professeurs, secrétariat).

Pour vous connecter à l'aide de votre identifiant et mot de passe transmis en début d'année scolaire, cliquez ici
Menu de la semaine

PRÉSENTATION

Notre groupe scolaire est un établissement privé catholique sous contrat d’association avec l’état donc possibilité de bourses. Les programmes scolaires sont dispensés par des enseignants diplômés de l’Education Nationale.

Comme tous les établissements scolaires Vincentiens, c’est-à-dire sous la tutelle des Filles de la Charité de St Vincent de Paul, trois lignes spécifiques se dégagent de la lecture des textes fondateurs et constituent les axes fondamentaux et permanents du projet vincentien :

ACCUEILLIR – PROMOUVOIR – RENDRE EFFECTIF L’ÉVANGILE

NOTRE MISSION

Notre mission qui s’appuie sur la spiritualité de St Vincent de Paul est de permettre à chaque personne de l’établissement de trouver son domaine d’excellence, de progresser, de réussir et de s’épanouir : ce que toutes et tous nous nous efforçons de faire en faisant vivre notre projet d’établissement : :

ACCUEILLIR LES JEUNES

Et offrir une attention plus particulière aux défavorisés. Dans le contexte socio-économique actuel, certains jeunes sont marqués de carences intellectuelles, affectives, spirituelles, matérielles parfois même physiques. Notre mission est de permettre à ces jeunes de se sentir accueillis, acceptés, reconnus et valorisés.

PROMOUVOIR UNE ÉCOLE DE LA RELATION :

Il s’agit de « mettre » ou « remettre en route » des jeunes souvent stoppés dans leur progression par diverses difficultés. Cette promotion s’adresse à la personne dans toutes ses dimensions sociales, professionnelles ou spirituelles. Notre mission dans ce domaine est de repérer les possibilités de chacun, les lui faire connaître, y croire et s’engager avec lui dans une valorisation de ses capacités : pratiquer quotidiennement un ministère de l’encouragement.

RÉVÈLER AUX JEUNES QUE DIEU LES AIME :

  • Donner à l’établissement « un visage évangélique » par l’accueil que nous réservons aux enfants qui nous sont confiés.
  • Instaurer un climat de vérité et de confiance
  • Éveiller chez les jeunes des attitudes évangéliques en informant de la présence de Dieu en leur proposant des chemins variés.

L’A.P.E.L
(Association de Parents d’élèves de l’Enseignement Libre)

L’APEL participe activement à la vie de l’Etablissement par le biais de manifestations (marché de Noël, repas dansant, kermesse, vide-grenier, journée portes ouvertes…), d’aide ponctuelle en partenariat avec les enseignants et de financement partiel aux projets pédagogiques.

L’élection des membres du bureau de l’APEL pour l’année scolaire 2019/2020 se déroulera lors de l’Assemblée Générale dont le date et les modalités seront communiquées aux parents d’élèves.

ORIGINE DU NOM DU GROUPE SCOLAIRE

Saint Bernard de Clairvaux est né en 1090 à Fontaine-lès-Dijon. Son père était chevalier du Duc de Bourgogne. Il étudie jusqu’à l’âge de 16 ans chez les chanoines de St Vorles à Châtillon-sur-Seine.  En 1112, il forme le projet d’entrer à Citeaux. En 1115, il est envoyé en Champagne pour fonder l’abbaye de Clairvaux. Très vite, Bernard est consulté par tout le monde, des papes ou des empereurs, jusqu’aux plus humbles habitants de la région. Il meurt en 1153 laissant derrière-lui plus de 160 moines à Clairvaux, tandis que la nouvelle famille cistercienne compte près de 350 abbayes.
Saint Bernard n’a pas été le fondateur de l’ordre de Cîteaux, mais son animateur, sa plus grand gloire. En 1174, il est canonisé par le Pape Alexandre III.

Saint Vincent de Paul est né en 1581. Ordonné prêtre à 20 ans, il arrive à Paris et devient l’un des aumôniers de la reine Marguerite de Valois puis est nommé curé de la paroisse rurale de Clichy. En 1617, Dieu lui révèle sa route à travers la prise de conscience de la misère matérielle, et spirituelle du peuple des campagnes (Folleville, Châtillon-sur-Seine…). Définitivement, Vincent se donnera à Dieu mais aussi aux pauvres. En 1617, il organise la première Confrérie de la Charité pour répondre aux situations de détresse. En 1633, avec Louise de Marillac, il rassemble quelques filles de la campagne décidées à se donner à Dieu pour servir tous ceux qui souffrent. Ainsi naît la Compagnie des Filles de la Charité. Vincent ne recule devant aucune misère : enfants trouvés, malades, paysans ruinés par les guerres et il n’hésite pas à se compromettre auprès des Grands pour faire entendre le cri des pauvres. Son seul objectif est le respect et la dignité de tout homme. Il meurt en 1660.